Reportage télévisé

Le sport adapté, l’autre vitrine du CABW

On connaît l’école d’athlétisme du CABW. Réputée grâce à des entraîneurs comme Fernand Brasseur, notamment. Mais on connaît moins le projet handisport, porté depuis 2017 par le club nivellois. La section handisport jeunes fait pourtant partie intégrante de l’école d’athlétisme. Son objectif est de permettre à chacun, valide ou non, de pouvoir s’épanouir dans la pratique sportive. Et cette troisième saison qui se termine peut témoigner sans problème du potentiel clairement affiché par l’équipe en place et par les méthodes utilisées. La prise en main des jeunes athlètes handisport est une réussite pour tout le monde.  

Encadrement au top

Pour l’instant, 4 enfants âgés de 10 à 14 ans pratiquent l’athlétisme handisport au Cercle Athlétique du Brabant Wallon : Elodie et Roman (autistes), Léo (hémiplégie), et Nina (neurofibromatose). Ils sont encadrés par le responsable de la section, Didier Bauduin et par la monitrice handisport, Delphine Detry qui suit des Etudes d’assistante sociale. Leur travail est fort proche de celui proposé aux athlètes valides. Mais les difficultés sont différentes et la différenciation demande une énergie décuplée de la part des encadrants. Au final, la communication passe bien. Et les progrès réalisés jusqu’ici sont encourageants.  

Sylvain Guillaume – Images : Samy Lamloum (Source TVCom – 16 juin 2019)


Première manche de la Handicross Cup lors du Cross de la Dodaine

Deux nouvelles courses ont fait leur apparition en fin de Cross de la Dodaine. Celles-ci étaient dédiées aux athlètes handisport et ouvraient une nouvelle compétition, la Handicross Cup. La Ligue de Handisport Francophone et la FOA (Formation Omnisport Adaptée) sont à l’origine de cette initiative qui vise à intégrer le handisport dans les compétitions classiques.

De quoi créer la rencontre entre athlètes valides et moins valides, tout en valorisant les performances des athlètes handisport. Et de la bouche des sportifs concernés, la compétition plaît déjà. Axel Perwez, 2e sur le 3000m handicross, estime que « c’est une manière de faire comprendre aux gens qui se moque de moi que j’ai des talents comme eux ». Le vainqueur de la course, lui, se voit déjà sur la première marche de tous les prochains podiums. La prochaine manche de cette compétition se tiendra dans deux semaines à Dour, le 1er décembre prochain.

F.F. – Quentin Weckhuysen – Images : Jérémiah Degeimbre (Source TVCom – 18 novembre 2019)

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :